Deutsche Bahn

Mesures (selon) STI du réseau ferré électrifié danois

DB Systemtechnik apporte son soutien à Banedanmark

(München, Kopenhagen, 12 april 2016) Le réseau ferré danois va être électrifié au cours des prochaines années afin de pouvoir moderniser le système ferroviaire. L’axe de transit central Padborg – Malmö a été électrifié il y a déjà vingt ans avec les systèmes de caténaire BDK160 et BDK200.

Afin de contrôler ces systèmes relativement anciens et de s’assurer qu’ils sont conformes aux toutes dernières exigences des STI, DB Systemtechnik a procédé, à la demande du gestionnaire d’infrastructure danois Banedanmark, à des marches de réception de la caténaire.

Banedanmark a fait appel à des entreprises internationales expérimentées pour se livrer à ces essais complexes. La société Atkins assure ainsi la fonction de conseiller pour l’ensemble du projet. DB Systemtechnik apporte son soutien en tant qu’expert européen des essais sur lignes ferroviaires. La société suédoise Hector Rail participe aux marches d’essais au titre d’entreprise ferroviaire. Les chemins de fer danois (DSB) ont en outre aidé à la mise en œuvre des marches d’essais dans le cadre de l’exploitation.

Préparation des essais et rame d’essai
Ces essais visant à permettre la réception STI de la caténaire ont été effectués au cours du dernier mois sur deux tronçons de la ligne électrifiée existante Padborg – Malmö au Danemark :

  • Tinglev – Rødekro pour le système BDK160 avec une pointe de vitesse à 200 km/h
  • Nyborg – Korsør pour le système BDK200 avec une pointe de vitesse à 230 km/h.

La rame d’essai est composée de deux locomotives Taurus de DB Systemtechnik et Hector Rail (Siemens ES64U2, série BR182 au sein de la Deutsche Bahn) et d’une voiture d’auscultation de DB Systemtechnik.
Les locomotives Taurus ne possédaient toutefois pas d’agrément pour le Danemark. De nombreuses étapes préliminaires ont donc été nécessaires de la part de Banedanmark, DB Systemtechnik et Hector Rail pour obtenir l’autorisation de procéder à des marches sur ces tronçons.

 

Equipe chargée des essais, mesures, record de vitesse
L’équipe internationale a procédé aux essais sous la direction du responsable du projet chez Banedanmark. La coordination multilingue des différentes étapes de travail s’est déroulée sans anicroche.

Du 11 mars au 25 mars 2016, DB Systemtechnik a effectué plusieurs marches d’essais en nocturne afin de contrôler, à l’aide de deux pantographes de mesure, différents paramètres caractéristiques de l’interaction de la caténaire et du pantographe, et en particulier les efforts de contact. Le soulèvement de la ligne de contact a en outre été mesuré au niveau de certains poteaux à l’aide d’un système optique.

DB Systemtechnik a parallèlement surveillé le comportement dynamique de la rame afin de permettre des circulations à des vitesses supérieures à la vitesse autorisée sur la ligne (essais de montée en vitesse). DB Systemtechnik a également contrôlé le comportement au freinage du matériel roulant, ainsi que la compatibilité électromagnétique (CEM) de la locomotive afin de pouvoir exclure toute défaillance sur d’autres trains.


La nuit du 21 au 22 mars restera à coup sûr dans les mémoires de toute l’équipe puisqu’un nouveau record de vitesse à 235,8 km/h a alors été établi sur le réseau ferré danois.

Résultat
Toutes les données recueillies durant cette campagne de mesures vont maintenant être dépouillées et servir de base à l’évaluation de la caténaire par rapport aux STI.